Fromage Alpage de Rouaz AOP corsé à la coupe par meule environ 5kg

  • cave-ancienne-a-fromage-01-6650197
  • st-luc-6650031
  • alpage-rouaz-01-6650030
  • tsanplan-at-01-6765333
cave-ancienne-a-fromage-01-6650197st-luc-6650031alpage-rouaz-01-6650030tsanplan-at-01-6765333
100.00 CHF
-+

Selon la durée d’affinage, nos fromages ont une taille et un poids différents.
Une fois votre commande passée, il faut compter environ 2 semaines pour que celle-ci soit prête. Lorsque c’est le cas, nous vous contactons par courriel pour vous informer des possibilités d’enlèvement à St-Luc.
En achetant du fromage, vous soutenez l’agriculture du Val d’Anniviers et contribuez à la préservation d’un environnement et des traditions uniques au cœur des Alpes.

La raclette valaisanne et sa légende Selon la légende, Léon, un viticulteur valaisan, inventa la raclette. Par une froide journée, Léon chauffa un morceau de fromage sur son feu de bois et dégusta le fromage ainsi fondu. Le plat typiquement valaisan était né. Une spécialité qui, depuis, fait fureur bien au-delà des frontières helvétiques.
En 1574, le fromage fondu était déjà connu en Valais. Ce n’est toutefois qu’en 1874 qu’il reçut officiellement le nom de raclette, dérivé du verbe racler, car on racle la couche de fromage fondu qui se forme sur la tranche d’une meule placée devant le feu.
Des sources attestent l’existence du fromage valaisan au IVe siècle av. J.-C. déjà. À l’époque romaine, le fromage d’alpage était réputé. Du XIVe au XIXe siècle, cette denrée servait même souvent de monnaie, de rémunération ou de produit d’exportation. Aujourd’hui, le Raclette du Valais AOP est encore fabriqué selon une recette ancestrale.

Appellation d’origine protégée - AOP Les indications géographiques et les dénominations traditionnelles de produits agricoles dont la qualité et les propriétés principales découlent de leur lieu de fabrication peuvent être protégées par le registre des appellations d’origine. Ainsi, seuls les producteurs installés dans une région concrète et respectant scrupuleusement un cahier des charges détaillé peuvent utiliser une dénomination protégée.
Depuis le 15 octobre 2007, le nom « Raclette du Valais » est enregistré en tant qu’AOP (appellation d’origine protégée) en Suisse. Grâce à un accord entre l’Union européenne et la Suisse, l’AOP « Raclette du Valais » est aussi protégée dans l’UE.
D'un plat paysan, né il y a 500 ans, la raclette est devenue un patrimoine du Valais suisse, connu dans le monde entier. C'est un art de vivre, façonné par la nature et les hommes. Pour certains, une semaine sans raclette, c'est une semaine perdue. À l'Etable de St-Luc comme à l'Alpage de ROUAZ, chaque jour commence par la traite et le calme du matin.
A l'Alpage de ROUAZ ou à la Fromagerie d'Anniviers, société coopérative, dans les cuves chauffées à 38 degrés, un emblème est né : la Raclette de ROUAZ ou de la Fromagerie d'Anniviers, qui bénéficie d'une Appellation d'Origine Protégée (AOP). Ici, les meules sont retournées chaque semaine et sommeillent au moins trois mois avant de libérer tous les arômes de la montagne. Les Valaisans vous diront que leur caractère transpire dans ce fromage. Crémeux et savoureux, ce fromage se déguste avec une bonne charcuterie de montagne et ne laisse personne indifférent.

Fromage au lait cru de l'Alpage de ROUAZ Seuls les fromages fabriqués avec du lait d’alpage peuvent porter l’appellation « fromage d’alpage ». C’est pourquoi nos vaches passent tout l’été à l’alpage, où l’alpagiste les trait et transforme leur lait en fromage. Herbes aromatiques, fleurs sauvages colorées, eaux cristallines et air frais des montagnes confèrent au lait d’alpage son goût unique.

  • Région de production : Alpage de ROUAZ à St-Luc
  • Signes distinctifs : produit à partir de lait de vache cru entier
  • Forme : meule ronde mesurant de 29 à 32 cm de diamètre
  • Poids : de 4,3 à 5,7 kg par meule
  • Pâte : lisse, souple, fine
  • Goût : lacté, frais, corsé, marqué par une légère note acide et fruitée ou corsée selon la durée d'affinage

Elaboration du fromage d'alpage La fabrication commence dans la cuve à fromage. Le fromager y chauffe doucement le lait tout en le remuant, puis ajoute de la présure et des ferments lactiques, qui font coaguler le lait. Il utilise un tranche-caillé pour découper la masse ainsi obtenue. Cette opération permet de séparer les fins grains de fromage, appelés le caillé, du petit-lait. Quand le caillé a atteint la consistance voulue, on verse la pâte dans les moules, que l’on retourne plusieurs fois pendant le pressage. Lors de ce processus, le fromage perd du liquide. Chaque meule reçoit aussi un sceau de qualité, soit une gravure et un « passeport » (une marque en caséine). Cette dernière indique le numéro d’identification de l'alpage, l’appellation d’origine et la date de production.
Sur le talon de chaque meule, dans la croûte du fromage, est inscrite l’indication d’origine, par exemple Anniviers, Rouaz, etc. Ainsi, il est possible de vérifier en tout temps la provenance et la date de fabrication d’une meule de fromage.
Après le pressage, le fromage est plongé dans un bain de saumure. Cette étape extrait encore davantage d’eau des bords de la meule et forme la croûte.
Le goût ainsi que la période et les conditions de conservation du fromage du Valais AOP dépendent donc non seulement de la qualité du lait, mais aussi des différentes étapes de fabrication et de leur durée.
Afin de développer tout leur goût, à la fois frais et corsé, les fromages séjournent au moins trois mois en cave. Pendant ce temps, les maîtres-fromagers prennent grand soin des meules et les retournent régulièrement. Grâce à la richesse et à la diversité de la flore des montagnes et alpages valaisans, chaque meule révèle une palette d’arômes unique à la fin du processus. La dégustation du Raclette du Valais AOP est ainsi une expérience toute particulière.

Contrôle qualité Régulièrement, une commission d’experts vérifie soigneusement la qualité des meules. Elle en examine l’apparence, la pâte, l’ouverture, le goût et l’aptitude à la fonte. Seuls les fromages de la meilleure qualité reçoivent la dénomination « Raclette du Valais AOP ».